Rechercher

Les champions des déchets numériques!

Mis à jour : juil. 23


Photo by Toni Hukkanen


Gare de Lyon, dimanche 19 juillet. Je suis rentrée d’un séjour dans le sud de la France, loin des panneaux de publicité et de la culture de consommation de Paris. Ca fait du bien! J'ai oublié les soldes et les nouveaux 'gadgets' .. Une semaine de 'Zéro Consommation'! En sortant de la gare, la première image que vois dans le Hall 1, est une énorme affiche de publicité pour le nouveau smartphone ‘Samsung Galaxy Z Flip’. L’affiche montre le visage d’une jolie femme très moderne et attirante. Quel est le message? "Vous devez acheter ce nouveau téléphone" Si je veux être aussi moderne et attirante que la femme sur l’affiche, je dois acheter le nouveau téléphone le plus vite possible.. C'est vrai qu'elle a un super style, et un corps parfait. Donc bravo aux agences de pub qui travaillent pour vendre les smartphones..Ils ont réussi créer des besoins !


Depuis 2011, le nombre de personnes avec un Smartphone en France, est passé de 7% à 75%! Le consommateur moyen change son smartphone tous les deux ans, et on retrouve la même tendance pour les ordinateurs portables, qui ont une durée de vie de 5 ans en moyenne..


Mais que se passe-t-il avec nos anciens téléphones portables, smartphones et ordinateurs portables quand ils sont remplacés par un nouveau modèle?

La réponse est: pas grand chose. Seulement 17,3% de tous les produits électroniques dans le monde sont recyclés. Le reste est enterré, exporté ou brûlé. En Europe nous créons, en moyenne, 16.2 kg de déchets électroniques chaque année, faisant de nous le continent qui génère le plus de déchets électroniques au monde! Selon l’étude ‘Global eWaste Monitor 2020’ le montant des déchets électroniques sera doublé d’ici 2030! En 2019 le poids représentait déjà 56 millions de tonnes métriques..


Photo: Francesco Paggiaro


Substances toxiques dans nos appareils électroniques


La question se pose: pourquoi le déchet électronique est-il un problème? En fin de vie il est habituel de voir s'empiler les déchets à la déchèterie. Le premier problème est environnemental. Il y a des substances toxiques et dangereuses dans nos produits électroniques. Les plus fréquentes sont: le mercure, les retardateurs de flamme bromés (BFR) ou les chlorofluorocarbures (CFC) qui se trouvent dans de nombreux types d’équipements électroniques et présentent un risque grave pour la santé humaine et l’environnement. Les appareils électroniques empoisonnent littéralement les sols, l'air et les océans (et notre santé)


La destination finale de votre smartphone


Quand votre nouveau téléphone arrive, vous jetez l’ancien, et il va probablement être exporté illégalement dans un pays comme l'Indonésie ou l'Inde, où les populations locales vont essayer de récupérer les petites pièces métalliques pour le revendre. La plupart des déchets électroniques termineront à la déchèterie dans un pays en développement, où ils seront brûlés en plein air, polluant l'air et le quotidien des populations locales. Problèmes respiratoires, de fertilité et cancers comptent parmi les effets nocifs de la pollution liée aux déchets électroniques.

Capture d'écran du rapport 'Global eWaste Monitor 2020'


Vos emails, dégagent-ils de C02?


Saviez-vous qu’un email dégage en moyenne 20 grammes de C02 ? Cela peut être un peu moins, ou un peu plus en fonction du contenu de l’email…


Comment est-ce possible? Tous les données dans vos emails, lus ou non-lus, sont stockées dans des serveurs au sein de gigantesques centres de traitement de données (data centre). Certains faisant la taille de plusieurs stades de foot! Les serveurs sont allumés 24h/24h ! Pourquoi donc? Pour assurer que chaque fois que nous ouvrons notre email - à 2h du matin ou 17 h de l’après-midi, il soit accessible. Vous vous demandez peut-être comment les centres de traitement des données consomment de l'énergie et générant ainsi du C02? La raison est simple: pour maintenir les serveurs allumés il faut de l'énergie, et beaucoup. Compte tenu du volume de données stockées, les serveurs, comme n’importe quelle machine, chauffent. Pour les refroidir on fait appel à la climatisation qui elle-même consomment beaucoup d'énergie..




Paralysé, ou motivé pour agir?


Nous pouvons tous commencer par agir au quotidien. Voici 8 astuces pour réduire ses émissions dues à l'électronique et au numérique:

  1. Réparez vos appareils électroniques au lieu de les remplacer par un nouveau modèle

  2. Ne stockez pas beaucoup de photos et documents sur votre téléphone ou ordinateur -cela prend de la place dans un serveur

  3. Faites le tri dans vos emails - les emails utilisent beaucoup de données stockées dans un serveur

  4. Éteignez vos appareils électroniques pendant la nuit pour limiter l'énergie consommée

  5. Limitez les pièces jointes très lourdes. Privilégiez les envois par des logiciels comme WeTransfer

  6. Utilisez un moteur de recherche plus éco-responsable comme: Ecosia ou Lilo

  7. Essayez de ne pas faire beaucoup de ‘streaming’ privilégiez la télévision, le téléchargement (légal) ou les DVDs.

  8. Devenez un ambassadeur du ‘Zéro Déchet Numérique’ et parlez autour de vous sur de ce combat!

Pour aller plus loin:

Global eWaste Monitor 2020



145 vues

Contact

Phone

+33 643958032

Email

Based 

Paris, France

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • LinkedIn Social Icône

©2023 by Created with Wix.com